Parc urbain, l’Archipel des Eaux Mêlées de Duclair (76)

INTITULÉ DU MARCHÉ : Réalisation d’un parc urbain «l’archipel des eaux mêlées»
ADRESSE DU PROJET : Ville de Duclair (76) SEINE MARITIME
MAÎTRE D’OUVRAGE : EPBS : Équipement public de la Basse Seine
MAÎTRISE D’OEUVRE :
Atelier de Saint Georges Bruno SAAS Architecte
Aliquante Architecte Laurent PROTTOIS Architecte
TYPE DE MISSION Mission complète loi MOP
DATE DE RÉALISATION Livraison Septembre 2004
COÛT DE LA RÉALISATION : 2,3 millions d’euros

Ce projet concerne l’aménagement d’un parc urbain sur la friche industrielle Mustad de Duclair, et la réalisation d’une série de sculptures sur le thème de l’eau, de l’industrie et du végétal : Arbres en fonte d’acier, oiseaux en bronze…
Ce parc, appelé « Archipel des Eaux Mêlées » tire son nom du fait que les eaux de pluie et celles de la rivière l’Austreberthe se mélangent en ce lieu avant de finir leur course dans la Seine toute proche. Lors des crues, le parc se remplit des eaux de la rivière. L’aménagement se compose donc de plusieurs îlots reliés entre eux par des pontons, pour rester accessible leur des crues. On y trouve sur chacun des éléments caractéristiques de la ville de Duclair, intégrés au parc sous la forme de sculptures et d’éléments de mobilier urbain qui se fondent dans l’aménagement.

L’Austreberthe :

En traversant le pont on peut très nettement voir et entendre l’Austreberthe se déverser dans la Seine. Sur la gauche de la rivière un petit bâtiment en briques rappelle l’emplacement du moulin des Bouillons. Il date de 1793, les deux roues qu’il possédait permettaient de fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement de la fabrique de clous.

L’île des clous :

Un des îlots symbolise l’usine Mustad, clouterie installée par une famille norvégienne à la fin du 19ème siècle. Des sculptures reprennent le symbole du clou, on peut voir d’énormes clous en métal rouillé (environ 1m de long) fixés dans le sol en béton. Le mobilier urbain, reprend cette idée : les assises semblent ancrées dans le sol et la tête en ressort pour s’asseoir. Ces sculptures sont représentatives de l’usine et de la ville de Duclair. L’îlot est entouré d’un jardin aquatique caractéristique du parc. Les nombreuses plantes qui le composent permettent l’oxygénation du site et participent ainsi à l’équilibre écologique de celui-ci. A proximité de l’île aux fruits, on trouve d’ailleurs un second jardin aquatique celui-ci entourant l’île aux pierres.

Ce parc, constitué de plusieurs îlots, met en scène différents lieux et différents moments importants dans l’histoire de la ville de Duclair.

Les pommes :

Au pied des arbres se trouvent des pommes réalisées en fonte d’acier rouillé et fixées sur le sol en béton comme tombées des pommiers.
La plate-forme aménagée où se trouvent les pommes est surnommée “l’île aux fruits”. Ces pommes fixées au sol symbolisent la célèbre «Route des Fruits» dont la ville de Duclair est la première étape.

Les canards :

Des sculptures représentent les célèbres canards de Duclair. Ils sont réputés car très spéciaux : en effet, ils sont le fruit d’un croisement entre les canes de basse-cour et les colverts sauvages.
Dans l’aménagement on les retrouve sous la forme de sculptures en fonte d’acier rouillé prenant différentes positions et attitudes. Ces sculptures ont été conçues et réalisées par Bruno Saas Sculpteur.