Réaménagement de la place Martilly de Vire (14)

atelier-de-saint-georges_aménagement-urbains_réaménagement-de-la-place-de-martilly_vire (5) atelier-de-saint-georges_aménagement-urbains_réaménagement-de-la-place-de-martilly_vire (1) atelier-de-saint-georges_aménagement-urbains_réaménagement-de-la-place-de-martilly_vire (2)                             atelier-de-saint-georges_aménagement-urbains_réaménagement-de-la-place-de-martilly_vire (4)

INTITULÉ DU MARCHÉ : Réaménagement de la place de Martilly de Vire (14)
ADRESSE DU PROJET : Vire (14)
MAÎTRE D’OUVRAGE : Mairie de Vire
MAÎTRISE D’OEUVRE : Atelier de Saint Georges : Architecte sculpteur
TYPE DE MISSION : Mission de conception AVP
DATE DE RÉALISATION : En cours
COÛT DE LA RÉALISATION RUE MONGE : 850 000 euros

La première volonté est d’inscrire la place dans une continuité urbaine avec les deux tronçons de la rue St Martin et de la rue de l’Hippodrome à travers une unité dans le choix des matériaux: bordures de voirie en grès, luminaires, mobilier et végétation. Ces deux tronçons préviennent l’amorce de la place, il est nécessaire d’intervenir pour sécuriser l’arrivée des véhicules. Le projet propose un système de plateau rue St Martin au niveau du passage du piéton. Le plateau sécurise physiquement, mais également visuellement le passage piéton. Le traitement du sol, le mobilier urbain, ainsi que l’aménagement paysager ont été pensé. En effet, une bande de végétation entre la voirie et l’aire de stationnement aux abords des logements est proposée, ainsi elle met à distance le piéton des voitures, mais aussi de préserver des regards l’entrée des logements existants. Le projet minimise l’impact routier actuel par la création d’un deuxième plateau englobant la place et le carrefour, il délimite ainsi l’espace et oblige les véhicules à ralentir. Le système de plateau permet également de connecter la place aux commerces en face et ainsi faciliter leurs accès aux usagers.

Le choix des matériaux pour le traitement des sols s’appuie sur la volonté de distinguer clairement les espaces dédiés aux piétons aux stationnements et aux véhicules roulant pour une meilleure lisibilité et compréhension de la place. Pour valoriser la place, un traitement spécifique du sol a été imaginé. Intégrant les places de stationnement. Le principe est de donner une unité à cet espace. Le mobilier urbain qui se dipose autour de la place renforce sa centralité. Des bandes plantées sont aménagées aux abords, permettant de mettre à distance l’espace piéton de la voirie et ainsi répondre aux attentes en terme de sécurité. Le principe des bancs modulaires apporte un dynamisme à l’espace public. Les bandes plantées se veulent être légères et ornementales avec très peu d’entretien. L’utilisation de rochers empêche le stationnement sauvage.

atelier-de-saint-georges_aménagement-urbains_réaménagement-de-la-place-de-martilly_vire (3)