Aménagement du pôle multimodal de la gare de Oissel-sur-Seine (76)

INTITULÉ DU MARCHÉ : Réalisation d’un pôle multimodal pour la gare de Oissel
ADRESSE DU PROJET : Ville de Oissel (76)
MAÎTRE D’OUVRAGE :
Ville de Oissel
Communauté d’agglomération Rouennaise
MAÎTRISE D’OEUVRE :
Atelier de Saint Georges : architecte DPLG mandataire
Alicante : architecte
Arc en Terre : paysagiste
TYPE DE MISSION : Mission complète loi MOP
DATE DE RÉALISATION : Livraison décembre 2003
COÛT DE LA RÉALISATION : 2,3 millions d’euros

 

Le projet de pôle multimodal pour la gare de Oissel se compose de trois parties distinctes qui sont : la réalisation d’un parking de 45 places, l’aménagement d’un parvis pour le bâtiment de la gare et la création de quais bus et quais de dépose minute.
Le parvis de la gare qui constitue la partie la plus importante de l’aménagement est composé de bandes de granit sur fond d’asphalte. Ces bandes de granit sont une réinterprétation du dessin des lignes de chemin de fer qui se multiplient à l’approche des gares ou des pôles d’échange. Elles permettent d’organiser l’espace en matérialisant des zones parfois utilisées pour adosser du mobilier urbain, parfois pour contenir un abri de bus ou des plantations.

De part et d’autre du parvis de la gare se trouvent deux zones de gabion permettant de délimiter l’espace et à l’intérieur desquelles les bandes se poursuivent cette fois sous forme végétale.
Le parvis de la gare est un espace exclusivement réservé aux piétons ou les vélos et est aménagé pour ceux-ci. Toutefois une bande d’accès a été préservée pour les véhicules afin de desservir le quai de dépose minute le long de la gare. Cette zone est délimité par des chasses roues en granit ancrés dans le sol. Le quai de bus situé le long de la voirie à l’opposé du parvis et deux zones en gabion délimitent l’espace du parvis sur ses quatre côtés.
Outre les bandes de granit au sol, la composition du parvis de la gare est marquée par de nombreux éléments de mobilier urbain. L’ensemble du mobilier urbain a été réalisé par les architectes en résonance avec les matériaux utilisés pour l’aménagement. Ainsi on retrouve des bandes de jardinières en granit, des bancs carrés également en granit et recouvert d’une assise bois. Des poubelles réalisées dans les mêmes matériaux sont disposées sur l’ensemble du site.

Bien que situé en milieu urbain, le pôle multimodal de la gare de Oissel est largement végétalisé. On trouve sur le site différents types de plantations : des graminées plantées dans les massifs en granit le long des quais bus et dépose minute, des arbres répartis sur l’ensemble du parvis de la gare en particulier aux abords du parking et des plantations arbustives à l’intérieur des deux zones de gabion dans la continuité des bandes de granit.
Ce travail sur les plantations permet de faire disparaître la voiture pour mettre en valeur le parvis et la gare. Outre les éléments de mobilier en granit et bois participant à la composition du parvis de la gare, les architectes de ce projet ont conçu et dessiné les abris de bus et les mâts d’éclairage du pôle multimodal. On retrouve ainsi 3 types de mâts d’éclairage, tous dessinés dans le même langage sous forme de déclinaisons en métal laqué blanc.

Les mâts d’éclairage tout comme les bancs et les jardinières en granit, participent à donner l’identité urbaine du site.